À 11 ans, Léa Gilman fait sa rentrée littéraire

À 11 ans, Léa Gilman fait sa rentrée littéraire

Certains vont jouer au foot avec leurs amis, vont regarder leurs dessins animés préférés. À 11 ans, Léa, elle, écrit un livre. Cette jeune Grassoise est l’auteure de 2 Aventures de la Joconde qui sera présenté ce week-end au festival du livre de Mouans-Sartoux.

Lors d’une visite au Louvre, Léa tombe en admiration devant le tableau de la Joconde. Alors qu’elle s’apprête à partir, la Joconde lui dit :

« Je m’ennuie depuis si longtemps… Veux-tu que je te raconte mon histoire ? Et, si tu le souhaites, je te dirai aussi comment et par qui j’ai été dérobée. Léa (le personnage, qui porte le même nom que son autrice) s’approche du tableau et écoute deux merveilleuses histoires. L’idée de la collégienne lui est venue lors d’une discussion avec sa grand-mère, Christine Bernard, sur la Joconde. Un coup de tête en quelque sorte ou peut être une histoire de famille. Christine Bernard est aussi écrivaine, un goût de la plume et des mots qu’elle a transmis à sa petite fille.

Depuis qu’elle sait tenir un crayon, Léa invente des mondes fantastiques et écrit des histoires. La jeune collégienne entretient une passion pour la lecture et les loisirs créatifs. Rien d’étonnant qu’elle écrive un livre à son âge. Sa grand-mère n’était pas loin derrière pour lui donner un petit coup de pouce dans son écriture. « Elle me conseillait, me disait de reformuler certaines phrases » explique Léa. Dès vendredi après-midi l’écrivaine sera présente au festival du livre pour discuter avec les visiteurs et signer ses premiers autographes. Elle se dit sans quelconques pressions, elle est « prête à discuter avec les gens ».

Léa écrit et une illustratrice a donné vie à ses mots.

Des aquarelles qui donnent vie aux mots

Marwa Julin a un attrait pour l’art depuis toujours. Aujourd’hui, elle se consacre à la peinture pour enfant et à l’illustration. C’est par le biais de ses enfants qu’elle fait la connaissance de Léa et Christine. Cette rencontre a permis la réalisation de 2 Aventures de la Joconde. Marwa Julin a vu la proposition d’illustrer le livre comme une « belle opportunité ». Léa et sa grand-mère proposaient des espaces dédiés aux illustrations et échangeaient avec Marwa. L’artiste pouvait alors librement s’exprimer. L’aquarelliste décrit Léa comme une jeune fille « ouverte » et les échanges « faciles » avec elle. Allez au Hall A, stand 21 pour vérifier ça par vous-même.

Arthur GROLLET
Photo DR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.