Privilégier le contact humain

Privilégier le contact humain par Emmanuel DURGET 3 octobre 2015

Hier, Christophe Castaner était en campagne culturelle au Festival.

Ce vendredi à Mouans-Sartoux, Christophe Castaner, candidat socialiste aux élections régionales en Paca, a organisé une conférence de presse au Festival. Au programme : son projet pour la culture et l’importance qu’il accorde à sa présence à Mouans-Sartoux. Une présence « incontournable pour ceux qui aiment le livre ».
Pourtant, à 17 h 30, heure convenue pour la réunion, l’absence de journalistes professionnels pousse l’équipe du député-maire de Forcalquier à improviser. Le candidat socialiste n’aura donc fait face qu’à des étudiants journalistes.

« Pas une culture figée »

C’est dans un projet plus global que s’inscrit son déplacement. Convaincu de l’importance de la chose culturelle, Christophe Castaner veut « inscrire la culture dans un projet commun avec d’autres thèmes : l’éducation, le patrimoine ou l’économie ». Et se garde d’une perception isolée de la politique culturelle. Un autre enjeu de l’accès à la culture sera de continuer les efforts pour les zones rurales. « Notre population est avide de culture, il ne faut pas l’oublier  », rappelle Nicole Guerin, adjointe à la culture de Briançon, présente pour épauler la tête de liste.
Egalement interrogé sur la situation compliquée des libraires, Christophe Castaner propose une action régionale de soutien, comme la création de « commerces relais dans des locaux publics, avec des loyers plus bas ». Il appelle notamment à une démarche citoyenne dans le choix du distributeur. Entre les librairies et Internet, Christophe Castaner a fait son choix : il privilégie le contact humain du commerçant local.