La sélection des pros du livre

La sélection des pros du livre par Paul Kempenich 4 octobre 2014

Le Festival du livre, un rêve pour tout amateur de littérature ? Certes, mais face aux 350 auteurs, dispatchés entre les stands de quelque 200 exposants, libraires et éditeurs, le néophyte a tôt fait de se retrouver perdu. C’est face à un choix cornélien que se retrouve le visteur, au moment de se procurer des livres.
Pour nous aider à nous en sortir, les libraires du festival parlent des livres qu’ils ont préféré, de leurs indispensables pour cette édition 2014.

Des conseils d’expert

Pour Jérôme, responsable de la librairie Masséna qui tient un stand sur le festival, trois ouvrages sortent vraiment du lot. Dans un premier temps c’est le livre d’André Velter, intitulé Ernest Pignon Ernest d’après le pseudonyme du “street-artiste” du même nom, qui a retenu son attention. Pour le libraire, “c’est un ouvrage qui détone vraiment avec le reste des livres proposés”. Et pour cause, l’un des seuls livres d’art présenté au festival retrace le parcours du précurseur du “street art”, débuté dès 1966. En second sur sa liste arrive La Porte du Messie de Philip Le Roy, un thriller mystique et haletant. Sa force ? “Il s’attaque à un sujet délicat, avance sur un terrain miné. L’écriture thriller donne un rythme très rapide et fluide au récit. ” explique Jérôme. Délicat, le sujet l’est sans aucun doute car l’auteur remonte aux origines du Coran et tente un décryptage de ces textes sacrés pour près de deux milliards de personnes. 
Pour finir, le libraire cite Charlotte de David Foenkinos dans sa liste des indispensables du festival. “C’est déjà un classique, mais le livre est vraiment saisissant”. Le texte retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre juive née en 1917 à Berlin, et morte à Auschwitz à 26 ans alors qu’elle attendait un enfant. 
Patrick Esclapez, qui dirige l’équipe de la librairie Jean Jaurès sur le festival, conseille pour sa part le nouveau livre de Franck Pavloff : L’enfant des marges. Ce roman, qui raconte l’histoire d’un homme à la recherche de son petit-fils dans la ville de Barcelone, se transforme au fil du récit en roman introspectif. “C’est vraiment un livre à mettre entre toutes les mains. Le récit est intime, touchant”. De quoi amplement satisfaire le lecteur indécis.

Portfolio