La bonne étoile de Lisa

La bonne étoile de Lisa par Soraya Bezombes 4 octobre 2014

D’abord bloggeuse puis auteur, mais avant tout rêveuse, Lisa Szafraniec vit son rêve depuis mai dernier : publier son premier roman Dans les pas de l’ange. À peine 16 ans et déjà écrivain, l’adolescente qui voulait s’évader offre aujourd’hui à ses lecteurs un tremplin vers un monde fantastique, fortement inspiré de sa réalité.

« Avant je le faisais pour me faire rêver, et maintenant pour faire rêver les autres » confie la benjamine du festival. À l’époque ses parents sont en plein divorce, situation assez courante mais pas moins douloureuse, alors la jeune fille cherche à « sortir de ce qui se passe à la maison ». Elle échappe à la réalité mais pas à ses émotions, qu’elle transpose dans son personnage féminin principale.

« Je crois qu’on a toujours une part de nous dans un livre »

D’ailleurs ce n’est pas une histoire qu’elle imagine en 2011, mais un personnage, celui de « l’ange gardien ». C’est avant tout un surnom, celui de son ami, avec qui elle s’est violemment disputée. Pour Lisa ce livre a été une thérapie, un moyen de gérer sa douleur mais aussi d’attirer l’attention de quelqu’un qu’elle a peur d’avoir perdu.
Ses états d’âme se répercutent directement sur Cristale, personnage principal mal dans sa peau, et c’est le début d’une double vie. « Je parlais en tant que Cristale » témoigne l’auteur. Dans cette relation à double influence, elle a l’impression d’avoir grandi, muri, de s’être révélée. Aujourd’hui elle se décrit comme quelqu’un de déterminée, avec toujours autant de projets, notamment celui d’écrire une suite à son roman.

Portfolio