Faire beaucoup avec peu

Faire beaucoup avec peu par Armand MAJDE 3 octobre 2015

Originale et économe, l’organisation du Festival est à l’image de ses valeurs.

En trois jours de Festival, Mouans-Sartoux accueille près de 60 000 personnes, c’est-à-dire six fois sa propre population. Pourtant, l’événement est loin d’être un fardeau pour la commune. Son budget, d’environ 300 000 euros, est relativement faible par rapport à des événements comparables.
Il a fallu du temps à la commune pour en arriver là. Il y a vingt-huit ans, la première édition du Festival du livre se déroulait entièrement dans la salle Léo-Lagrange. Le Festival s’est construit «  étape par étape, niveau par niveau  », raconte Vincent Corbier, directeur des affaires culturelles de la Ville. Jusqu’à ce qu’il devienne le grand rendez-vous des livres et des débats que l’on connaît aujourd’hui.

L’ascension

Ce sont surtout les bénévoles qui ont permis cette ascension. «  C’est tout un village qui fait le Festival  », résume Vincent Corbier. Les bénévoles transportent les invités, gèrent les buvettes et aident à mettre en place les lieux.
Les dépenses peuvent donc se concentrer sur les installations, ainsi que sur le transport et l’hébergement des auteurs. Ceux-ci ne sont pas payés pour leur présence. De l’autre côté, les recettes de la billeterie, de la buvette, de la location de stands et de la vente de livres suffisent, en plus des aides publiques, à assurer l’équilibre du budget. Mais la pluie peut compliquer la tâche en réduisant le nombre d’entrées.

Des valeurs, un esprit

Cette organisation économe est aussi une application des valeurs du Festival. «  L’idée n’est pas de se dire : je veux quelque chose, je le paie et c’est réglé  », explique Vincent Corbier. Le bénévolat remplace les «  rapports de prestataires  » par de la «  cohésion sociale  ». Par ailleurs, «  le manque de moyens engendre la créativité  ». Ce journal en est lui-même un exemple : sa rédaction, son impression et sa distribution sont toutes réalisées gratuitement. Dans l’esprit du Festival.