Du slam dans la Tente à lire

Du slam dans la Tente à lire par IUT journalisme de Cannes 7 octobre 2017

Cet après-midi, entre 14 heures et 15h30, la scène de la Tente à lire était ouverte aux slameurs et poètes. Sous l’œil bienveillant de Pascal Giovannetti, organisateur de soirées slam à la Cave Romagnan de Nice, plusieurs poètes amateurs ont déclamé leur texte devant un public restreint.

Il est 14 heures, cet après-midi, à la Tente à lire. Quelques groupes de curieux semblent attendre le début du concours de slam. "Excusez-moi, vous ne savez pas quand débute la démonstration de slam ?", s’interroge un couple. Malheureusement, ils vont devoir prendre leur mal en patience. Bloqué par un "repas avec la ministre de la Culture [Françoise Nyssen] qui s’éternise", Pascal Giovannetti arrive avec une vingtaine de minutes de retard. Après s’être platement excusé face à la dizaine de spectateurs impatients, il explique les rudiments du slam et lance le concours.

Malgré cette entrée en matière timide, les premières prestations enthousiasment la petite assemblée et suscitent la curiosité des passants. Fait notable, le public clairsemé n’aura pas eu raison de l’inspiration des slameurs. Alors si vous grattez des lignes dans votre coin et que l’envie vous prend de les déclamer, n’hésitez pas à vous rendre demain à la Tente à lire, de 15h30 à 17h30, pour participer à ce concours de slam.

Guillaume Truillet

Portfolio