Bouchera Azzouz, « Fille de daronne et fière de l'être »

Bouchera Azzouz, « Fille de daronne et fière de l'être » par IUT journalisme de Cannes 8 octobre 2016

Bouchera Azzouz. Cette fervente féministe, enfant de la cité de l’Amitié à Bobigny et ex-secrétaire générale du mouvement Ni Putes Ni Soumises, présente cette année son dernier-né sorti en mai 2016 : "Fille de daronne et fière de l’être", aux éditions Plon.
Un livre fort et sincère, résolument optimiste, qui montre que les femmes sont la grande chance des quartiers populaires contre le radicalisme et le terrorisme.

Dans son témoignage, Bouchera raconte sa mère, immigrée marocaine tiraillée entre le respect de sa culture et celui de la patrie qui l’a recueillie, la France.
Elle nous parle de sa daronne, de son modèle. On voit le monde à travers les yeux d’une fillette qui grandit dans les cités, celles qui ont accueilli la première vague de l’immigration.
Puis on découvre au fil de la lecture une question d’identité plus profonde, à laquelle nous sommes tous confrontés à un moment de nos vies : comment se détacher de ses « darons » ?

Bouchera Azzouz sera présente dimanche au café littéraire (espace A) à 11h, pour un entretien avec le public.

MAÏLIS REY-BETHBEDER